Si vous lisez ceci, votre navigateur ne supporte plus les standards du web. N'hésitez pas à le mettre à jour ou à en changer, vous ne le regretterez pas, en gain de temps et de qualité!
Jetez un oeil ici et faites votre choix.

generique
mise à jour le

Rallye International 2014 Brême
14 au 18 août 2014

le comité d'accueil Jean-Paul, Marie Benoît au second plan le campement JR, Bibi, Alain, Michel, Dom et Madame Benoit et Marie retrouvailles

Jeudi14 août - Enfin le site du rallye.
On retrouve Michel Vincent et Dominique Casagrande avec Madame et plus tard Benoît et Marie Lesage.
Puis le lendemain Francis Vidril et Michel Rouchon avec leurs Dominiques, sur 850 Mk3.
Il y avait du So British of course, la belle Atlas de Marie So Lesage et une spécial Commando avec turbo made in US (une trentaine d'exemplaires) au proprio très sympa.
Marie  et son Atlas  Commando turbo  Ça aussi c'est So British avec les Craven.
Vendredi 15 août - En balade. Sur un bac, on est forcément alignés. sur le bac bunker Valentin de Bremerhaven sous-marin
Le soleil n'est pas de trop et les Norton profitent bien de l'ombre du bunker Valentin à Bremerhaven, heureusement jamais achevé à la fin de la dernière guerre.
Ensuite visite du port et déjeuner dans les multiples restau avec tous les choix possibles de goulasch (ndw ???) ou poissons de la mer du Nord et aussi toutes les bières qui vont bien.

En visitant un vieux sous-marin, Jean Claude était assez inquiet devant les tubes lance-torpilles.
Ces visites ne nous ont pas coupé l'appétit pour autant et le soir dès 18h le dîner au camp de base offrait des fayots au ketchup ou goulasch et de la bière, mais rien d'autre.

Samedi 16 août . - Midi, une fois n'est pas coutume (humff ...), apéro-bière avant la pluie sur la Grand Place de Brème où nous exposions nos Norton.
C'était aussi la remise des prix par Tim Harrison (Président du NOC Angleterre, t'shirt rouge) et Hans Heitmann (Président du NOC Allemagne avec la casquette).
Difficile de pas donner une coupe à une moto "neuve". Venue par la route...? On peut douter. Une coupe aussi à ce side typiquement anglais (même remarque que pour la Dominator).

Grand'place de Brême remise des Prix par Hans Heitmann et Tim Harrison meilleure machine meilleur attelage
Commando SUDom sur Manx primaire Manx
Pas peu fier ce petit Teuton au visage d'ange sur la 88 de Bibi (je ne sais pas si c'est lui ou la maman qui avait séduit Bibi, mais tous étaient contents).
Si le diner de la veille était plutôt frugal, celui du samedi soir en bateau sur la Weser fût copieux et classe. La tablée des Français était joyeuse, y'a pas photo comparée aux autres !

à table


Dimanche 17 août
Dur ce matin pour la dernière balade (la soirée dela veille pèse un peu). Pourtant faut y aller, paraît qu'on a un train à prendre. Au passage, juste pour dire, une 961 ça se charge bien. Qui pourra dire le contraire ?
Dans la balade, visite de l' Automuseum d'Asendorf, musée avec quelques bonnes vieilleries teutonnes.
Puis c'est l'heure de prendre le fameux train à vapeur car déjà Jean Robert déguisé en chauffeur en barbour nous attend. camping 961 musée musée JR devant la locomotive à vapeur Ce dernier soir à Brème, retour de restau. (2km) plutôt folklorique dans le fourgon de Dominique (bien utile car il nous était peu difficile de rentrer à pied).
Et c'est le départ pour le retour. Comme chacun, Jean Claude a bien chargé son baudet et mis une fois de plus sa combinaison (mais contre le froid). retour en car Jean-Claude

L'aller

Lundi 11, 10h, départ de Jean Robert Haye et Alain Hérault de Saint-Etienne, il flotte déjà.
Ils rejoignent Jean Paul Morel à Anse 69 - c'est parti pour les 3 Mk3.
1ère nuitée à l'auberge de jeunesse de Dôle où nos trois compères retrouvent au petit matin : Serge Mayer,Gilbert Boulicot et Jean Claude Murat.
Alain Hérault rendez-vous à Anse avec JP Morel Dôle restau à Montbéliard
Déjeuner à Montbéliard. Mardi soir étape à l'auberge de jeunesse de Mulhouse, on aperçoit au fond la Fastback de Serge. Au matin la pluie reprend.
Mercredi 13 déjeuner à Haaren où nos 6 mousquetaires de la noble cause Norton ont dû se mettre au kebab, normal en Allemagne.
Mulhouse kebab à Haaren
écrou d'embrayage baladeur Limbourg JP Morel répare le trispark
Juste avant l'étape à Limbourg l'écrou d'embrayage de la 88 de Bibi se dévisse. Jean Paul y remédie illico. Jeudi départ de l'auberge de jeunesse pour la dernière ligne droite vers Brême après une nuit confortable.
A Minden (120 km de Brême) une cosse du trispark casse sur la mk3 d'Alain, les pétarades effrayent l'habitant, panne vite réparée.

Le retour

Lundi 18 Brême-Hanovre et une nouvelle anomalie de parcours, la N15CS de Jean Claude ratatouille (on remplace bobines et fils de bougies). Elle est pas belle ma combinaison achetée chez Louis (le Dafy allemand) ma fermeture éclair ayant lâché! Et puis vous pouvez voir le prix des carburants.
En auberge de jeunesse chaque soir il faut faire son lit, les couettes c'est pas facile, mais quand même à trois !!!!
Enfin Berlin! On doit être dans l'ex-RDA, pour trouver encore ce type de MZ attelée!
problème sur la N15 auberge de jeunesse MZ attelée à Berlin
Non c'est plus la guerre, mais un souvenir de la présence américaine. C'est ça aussi Berlin. Toujours présents, les restes du mur. Pas bien haut certes mais le tube de béton au sommet devait compliquer sérieusement le passage de l'autre côté.
Incontournable la visite d'un musée de motos anciennes où les Simson sont largement représentées. Dans les rues on a croisé de nombreuses petites cylindrées.
Au dîner: légumes + viandes bouillis à l'eau et les kartoffel. Sceptiques les Frenchies!.
DC3 souvenir du pont aérien de 1948 le mur Simson Eskort repas prussien
Jeudi, Berlin-Munich (600 km). Une chance, des étapes pour l'essence donnent du répit aux fesses et aux jambes (le réservoir de la N15CS ne contient que 1Ol).
Etape à l'auberge de jeunesse de Regensburg à 470km au sud de Berlin via Leipzig. On y trouve une bonne terrasse pour boire des bières et y dîner.
Vendredi 22, nos Norton se reposent pendant que nous visitons le musée BMW de Munich. Forcément il n'y avait que de la BMW, mais tout de même de l'ancienne parmi la myriade de modernes de + en + en plastique.
pause-café Regensburg musée BMW de Munich BMW RS255
Ce soir là , soirée détente dans la taverne juste en face notre auberge de jeunesse, ça a bien plu à Serge (et à Peggy aussi). Comme il y avait une chinoise seule à table, on a complété et voilà l'explication. C'est ça aussi le côté populaire des tavernes bavaroises.
Le lendemain c'est dans ce quartier piéton du centre de Munich qu'on a découvert la plus grande taverne de la ville, le Hofbräuhaus.Typique! Je vous épargne notre tablée avec ses bières (petites, 0,5l) et les tenues typiquement bavaroises des voisins.

Serge et PeggyMünich Hofbrau à Münich Hofbrau à Münich
Dimanche, retour par la Suisse. On the road again! Entre Munich et Lucerne la fastback de Serge a un tube d'échappement désserré. En fait la collerette de fixation soudée est en train de casser. Un fil de fer assurera le retour à bon port.
Lundi 25 août, un repas typiquement de chez nous au restaurant le Paris de Pontarlier clôturera ce périple de 3500 Km. Puis c'est la séparation de nos 6 mousquetaires qui rejoindront sans encombre leurs pénates.
restaurant le Paris de Pontarlier

images © JR.Haye / S. Mayer
commentaire : A. Hérault

France 2013 | Yorkshire 2012 | Espagne 2010 | Autriche 2009 | Portugal 2006 | Belgique 2005 | Irlande 2003
France 2001 | Angleterre 2000 | Suisse 1999 | Ecosse 1998 | Allemagne 1996

Le Norton Owners Club France est une des plus grandes branches du Norton Owners Club fondé en Angleterre en 1959

- contacts : adhésion -